Un audit de votre réseau ??

Les difficultés rencontrées par les écoles pour réaliser une installation réseau et WiFi efficace sont importantes. Les conseillers pédagogiques numériques ont établi, en collaboration avec la Centrale de Marchés, une liste non exhaustive de sociétés informatiques locales ayant déjà une expérience dans les écoles. Le but est d’encourager les établissements qui souhaiteraient investir des moyens et du temps dans leur équipement numérique à réaliser un audit de leurs installations ou procéder aux aménagements qui devraient être faits le cas échéant. Cela pourrait être un bon moyen de préparer un terrain fertile à l’arrivée du nouveau marché de fournitures informatiques de la Centrale de Marchés qui sera disponible d’ici 6 à 8 mois.

Lire la suite…

Vademecum projetS EN19

L’essentiel de la circulaire 6964 relative aux projets EN19 

  1. Intégration éventuelle dans le plan de pilotage 
  2. En rapport avec la stratégie numérique de la FWB: 
    • Le résumé produit par DINTIC: ici 
    • Le texte complet: ici 
  3. Objectif d’Ecole Numérique “accélérer l’exploitation des outils numériques au bénéfice de tous les apprentissages scolaires ainsi que la diffusion des savoirs et compétences liés à ces outils.” 
  4. Le Selfie voir ci-dessous
  5. Matériel
    • Lors de la première rencontre avec le conseiller de la RW, le matériel peut être modifié par rapport aux choix indiqués lors de la rédaction du projet. Veillez à une bonne adéquation entre l’objectif du projet et le choix du matériel.

Lire la suite…

Outils numériques et différenciation

La différenciation est un objectif dont on entend désormais de plus en plus parler à travers projets Ecole numérique, programmes disciplinaires et plans d’excellence pour l’enseignement. Si plusieurs enseignants la pratiquent déjà dans leurs cours, singulièrement dans certaines options du qualifiant ou dans les écoles spécialisées, cela reste encore une vraie gageure  pour beaucoup d’autres, nous semble-t-il, singulièrement dans l’enseignement général. Quoi qu’il en soit, dans tous les cas, il semblerait bien que le numérique et les outils d’intelligence artificielle facilitent de plus en plus le travail des enseignants. Adaptive Learning, un rêve? Vérification à travers quelques disciplines?

Lire la suite…

EN19 – Differenciation avec le numérique – part 3

L’éclairage de Bruno Devauchelle en 2014

L’arrivée massive des tablettes dans les classes, à la suite des ordinateurs portables et autres netbook, est accompagnée d’un discours sur la différenciation. Désormais on peut différencier parce que chacun à sa tablette et donc chacun peut travailler à son rythme. Mythe ? Réalité ? Rêve ? Utopie ? Force est de constater que le mérite de cette évolution est de remettre cette expression au coeur du questionnement des pratiques pédagogiques. On a souvent entendu au cours des trente années écoulées des enseignants déplorer le fait que chacun ne peut accéder individuellement à l’ordinateur. Derrière ces déclarations, se trouve cachée l’idée que si chaque élève dispose personnellement de son appareil, les choses vont changer. Eh bien nous y sommes, dans de nombreux établissements qui testent en particulier les tablettes.

Lire la suite…

Des idées pour EN19? – part 2

Il ne reste déjà plus qu’un mois pour répondre à l’appel à projet EN19, votre équipe est extrêmement motivée mais sèche à définir un projet qui soit original. Notre collègue, Eddy Debaisieux, vous proposait il y a quelques jours, quelques idées tournant autour de la programmation et de la robotique, en voici quelques autres autour de trois des six grandes compétences du XXIe s.: communiquer, collaborer et créer.

Lire la suite…

Prise en main du robot Thymio

Thymio  est le robot éducatif proposé dans le matériel « école numérique ». Il est de fabrication suisse et il est adapté pour les enfants allant de la maternelle au premier degré de l’enseignement secondaire.

Pour utiliser Thymio,il faut d’abord installer le logiciel Aseba. On a le choix ensuite entre une programmation visuelle (VPL) ou textuelle par blocs (Blockly). On choisira l’une ou l’autre méthode en fonction du niveau de ses élèves. 

Il existe également le logiciel Blockly4 qui s’inspire très fort de l’interface « Scratch » et qui est celui que je conseille.

Avant de commencer à utiliser votre Thymio, il faudra passer par une phase de calibrage. En effet, les réglages d’usine ne sont pas toujours optimales et il arrive qu’une roue tourne plus vite qu’une autre. Pas de panique, Thymio a prévu un mode calibrage.

Voici quelques exercices classés par niveaux pour démarrer.

2 formations IFC intéressantes: 260001871 par Maude Maréchal et 250001817 par Olivier Goletti

 

 

Projet EN19: C’est l’occasion d’essayer la programmation !

Lors des éditions EN17 et EN18, les lots 15 et 16 ont été un peu délaissés par les enseignants par manque de connaissances et/ou d’informations sur les réelles possibilités de ce genre d’outils. Il y a pourtant beaucoup de possibilités et de scénarios pédagogiques possibles. Il suffit de faire preuve d’imagination et de créativité. Voici quelques idées d’activités.

La première chose à faire avec les élèves avant de leur mettre des robots dans les mains est de les initier à la logique de programmation (variables, boucles, conditions, …). Le logiciel libre Scratch, qui en est maintenant à sa version 3, est tout indiqué. Il est très simple à utiliser même pour des enfants du primaire car il fonctionne sur le principe de la programmation visuelle, pas besoin de connaître le code informatique. Voici quelques exemples d’exercices réalisés avec Scratch par des élèves du début du secondaire: Diviseurs, densité, carré, attraper des pommes, labyrinthe, loi d’Ohm, cercle trigonométrique

On peut aussi proposer aux élèves de créer des jeux vidéos ou de revisiter des jeux existants. Voici quelques exemples: PacMan, PingPong

Après avoir manipuler et explorer Scratch avec ses élèves, on peut alors travailler en classe avec des robots et/ou la boîte d’extension Makelblock. Le principe est le même qu’avec Scratch car le fonctionnement est aussi basé sur la programmation visuelle. Il s’agira maintenant de proposer aux élèves des parcours basés sur les capteurs et actionneurs des robots. Voici quelques liens et idées intéressants: MakeyMakey, Thymio, Mblock, Makelblock, Arduino, Mindstorme

Ce genre d’outil n’est pas exclusivement réservé aux branches techniques/scientifiques. Avec un peu d’imagination, on peut utiliser scratch pour créer des animations pour les cours de français et d’histoire par exemple. L’interdisciplinarité doit être au centre des projets et ces différents outils peuvent tout à fait convenir car ils mobilisent chez les élèves énormément de compétences différentes ! La pédagogie active, l’essai-erreur et le travail collaboratif seront au centre de votre enseignement si vous utilisez ce genre d’outil.

De la gestion d’un réseau informatique scolaire

Introduction

On ne le voit pas, on ne le sent pas, on ne l’entend pas mais dans une école, il suffit d’une panne, d’un ralentissement ou, pire, de son absence, pour que son nom soit sur toutes les lèvres: je veux parler du wifi, Wireless Ethernet Compatibility Alliance, soit le réseau d’échange de données de l’école qui est raccordé à Internet.

Cet article a pour objet de faire le point sur les différentes possibilités disponibles, sur les incontournables et sur quelques cas d’usage qui sont de notre connaissance.

Lire la suite…

Le pourquoi et le comment du « Selfie »

Les équipes éducatives qui s’engagent dans la rédaction et la conception d’un projet numérique soutenu par la Région Wallonne sont largement incitées à pratiquer le « Selfie » en mode diagnostique mais aussi en mode auto-évaluation.

  1. Le Selfie permet de déterminer les forces et les faiblesses numériques des équipes ainsi que de déterminer les axes de travail. C’est un outil standardisé basé sur un référentiel de compétences numériques appelé DIGCOMP.  Il est traduit dans les langues officielles de l’Union Européenne et permet de connaitre le degré d’aisance numérique de votre école. Tout est fait pour que les équipes éducatives puissent réaliser ce « selfie » dans les meilleures conditions.

    SELFIE regroupe, de manière anonyme, l’avis des élèves, des enseignants et de l’équipe de direction sur la manière dont les technologies sont utilisées au sein de leur école ou de leur établissement, au moyen de courtes questions et déclarations et d’une simple échelle de Likert numérotée de 1 à 5. Les déclarations concernent des domaines tels que la direction, l’infrastructure, la formation des enseignants et les compétences numériques des élèves.

    Pour plus d’informations, consultez le site dédié au selfie : ici
  2. Les compétences du 21ème siècle et le DIGCOMP? Un autre article de DINTIC  traitant de ce sujet se trouve ici. En résumé, le DigCompEdu est une traduction éducative du référentiel numérique européen destiné à tous les citoyens. Que doivent pouvoir faire les citoyens du 21ème siècle est la question centrale de tout ce travail. Il utilise d’ailleurs une métaphore très parlante: Apprendre à nager dans l’Océan numérique.
  3. Consultez le guide de l’utilisateur

Stratégie numérique de la fédération Wallonie-Bruxelles

La Fédération Wallonie-Bruxelles vise à travers son Pacte d’Excellence à l’alphabétisation numérique des élèves et des enseignants. Pour ce faire, elle a mis au point une stratégie numérique planifiée sur plusieurs années et reposant sur cinq axes prioritaires censés favoriser la transition numérique: l’éducation aux médias et par les médias, l’accompagnement formatif des équipes éducatives, l’équipement des écoles, la mise à disposition de ressources numériques et enfin, une gestion numérique et sécurisée de l’école. Une stratégie ambitieuse…

Lire la suite…
1 2