Inscrire des eleves dans gsuite (Transfert groupé d’utilisateurs)

Nous allons décrire ci-après la procédure d’inscription en masse des élèves d’une école à partir d’un fichier csv ou excel provenant de Proeco.

  • Récupérez un fichier tableur csv ou Excel issu de Proeco, reprenant uniquement les prénoms et noms de vos élèves.

  • Téléchargez le fichier modèle de csv issu de la plateforme Gsuite. Il est disponible.

 

  • Ouvrez ce fichier modèle dans Google Sheets.

  • Copiez les colonnes contenant les prénoms et noms dans ce fichier modèle en colonnes A et B. Conservez bien la ligne 1 d’entête.
  • Créez les adresses courriels de vos élèves en colonne C en utilisant la fonction concatener: la formule à utiliser est la suivante: « =concatener(A2; ». »;B2; »@mondomaine.be ») ». Reproduisez cette formule pour tous les élèves.

  • Recopiez le mot de passe choisi en colonne D. Tous les élèves auront le même mot de passe jusqu’au moment où ils le changeront. Soit à la première connexion, soit à moment ultérieur. (voir colonne Z)
  • Indiquez le chemin de l’unité organisationnelle en colonne F. Si vos élèves sont dans l’UO eleves, vous indiquerez « /eleves », si vous ajoutez des utilisateurs dans l’UO de base, indiquez « / ».
  • Tapez FAUX dans la colonne Z, cela maintiendra le mot de passe initial tant que l’utilisateur ne le change pas explicitement. Tapez VRAI  si vous voulez que les utilisateurs changent leur mdp à la première connexion.  Les deux options se défendent. Un mdp bidon pendant un certain temps facilite la connexion car tous les utilisateurs ont le même mdp, le dépannage est alors simplifié. Le contenu est au début nul et donc le risque est limité. Par contre, l’obligation de changer le mdp à la première connexion renforce la sécurité mais la chance est très grande d’avoir des problèmes de récupération de mdp dès la seconde séance.

  • Téléchargez ce fichier csv sur votre ordinateur (attention csv avec séparateur virgule)

  • Importez celui-ci depuis la console d’admin (Transfert groupé d’utilisateurs)

 

  • Le système vous indique en haut à droite de l’écran que l’importation a réussi.

 

 

 

Vademecum projetS EN19

L’essentiel de la circulaire 6964 relative aux projets EN19 

  1. Intégration éventuelle dans le plan de pilotage 
  2. En rapport avec la stratégie numérique de la FWB: 
    • Le résumé produit par DINTIC: ici 
    • Le texte complet: ici 
  3. Objectif d’Ecole Numérique “accélérer l’exploitation des outils numériques au bénéfice de tous les apprentissages scolaires ainsi que la diffusion des savoirs et compétences liés à ces outils.” 
  4. Le Selfie voir ci-dessous
  5. Matériel
    • Lors de la première rencontre avec le conseiller de la RW, le matériel peut être modifié par rapport aux choix indiqués lors de la rédaction du projet. Veillez à une bonne adéquation entre l’objectif du projet et le choix du matériel.

Lire la suite…

Outils numériques et différenciation

La différenciation est un objectif dont on entend désormais de plus en plus parler à travers projets Ecole numérique, programmes disciplinaires et plans d’excellence pour l’enseignement. Si plusieurs enseignants la pratiquent déjà dans leurs cours, singulièrement dans certaines options du qualifiant ou dans les écoles spécialisées, cela reste encore une vraie gageure  pour beaucoup d’autres, nous semble-t-il, singulièrement dans l’enseignement général. Quoi qu’il en soit, dans tous les cas, il semblerait bien que le numérique et les outils d’intelligence artificielle facilitent de plus en plus le travail des enseignants. Adaptive Learning, un rêve? Vérification à travers quelques disciplines?

Lire la suite…

EN19 – Differenciation avec le numérique – part 3

L’éclairage de Bruno Devauchelle en 2014

L’arrivée massive des tablettes dans les classes, à la suite des ordinateurs portables et autres netbook, est accompagnée d’un discours sur la différenciation. Désormais on peut différencier parce que chacun à sa tablette et donc chacun peut travailler à son rythme. Mythe ? Réalité ? Rêve ? Utopie ? Force est de constater que le mérite de cette évolution est de remettre cette expression au coeur du questionnement des pratiques pédagogiques. On a souvent entendu au cours des trente années écoulées des enseignants déplorer le fait que chacun ne peut accéder individuellement à l’ordinateur. Derrière ces déclarations, se trouve cachée l’idée que si chaque élève dispose personnellement de son appareil, les choses vont changer. Eh bien nous y sommes, dans de nombreux établissements qui testent en particulier les tablettes.

Lire la suite…

Des idées pour EN19? – part 2

Il ne reste déjà plus qu’un mois pour répondre à l’appel à projet EN19, votre équipe est extrêmement motivée mais sèche à définir un projet qui soit original. Notre collègue, Eddy Debaisieux, vous proposait il y a quelques jours, quelques idées tournant autour de la programmation et de la robotique, en voici quelques autres autour de trois des six grandes compétences du XXIe s.: communiquer, collaborer et créer.

Lire la suite…

Prise en main du robot Thymio

Thymio  est le robot éducatif proposé dans le matériel « école numérique ». Il est de fabrication suisse et il est adapté pour les enfants allant de la maternelle au premier degré de l’enseignement secondaire.

Pour utiliser Thymio,il faut d’abord installer le logiciel Aseba. On a le choix ensuite entre une programmation visuelle (VPL) ou textuelle par blocs (Blockly). On choisira l’une ou l’autre méthode en fonction du niveau de ses élèves. 

Il existe également le logiciel Blockly4 qui s’inspire très fort de l’interface « Scratch » et qui est celui que je conseille.

Avant de commencer à utiliser votre Thymio, il faudra passer par une phase de calibrage. En effet, les réglages d’usine ne sont pas toujours optimales et il arrive qu’une roue tourne plus vite qu’une autre. Pas de panique, Thymio a prévu un mode calibrage.

Voici quelques exercices classés par niveaux pour démarrer.

2 formations IFC intéressantes: 260001871 par Maude Maréchal et 250001817 par Olivier Goletti

 

 

dintic N°57

Regardez dans votre navigateur

Editorial

Les projets Ecole numérique de la Région Wallonne connaîtront bien une nouvelle édition en 2019. Si vous souhaitez lancer votre école dans un projet EN19, vous trouverez tous les détails dans la circulaire ministérielle qui vient tout juste de paraître ainsi que sur le site Ecolenumerique.be.

Travail en équipe de professeurs, stratégie numérique de l’établissement, exploitation transversale du numérique sont les maîtres-mots de cette nouvelle mouture. Si vous ne maîtrisez pas encore les compétences digitales du XXIe s. ainsi que les outils d’évaluation comme le Selfie, cliquez ici

Des réunions d’information auront lieu dans les jours qui suivent. Voir ici
Les conseillers pédagogiques de la FESEC sont à votre disposition pour orienter votre travail de rédaction de projet en terme de thématique ou de choix de matériel. Le formulaire de demande se trouve ici.

La procédure d’introduction des projets en deux temps est inchangée:

    1. Introduction de la version électronique pour le 25 mars 2019 à 22h
  1. Validation des signatures par courrier postal pour le 1er avril 2019
Seules les implantations n’ayant pas été lauréates aux projets EN17 ou EN18 peuvent participer à l’appel EN19.
Bon travail de préparation.

Ce numéro 57 de DINTIC vous réserve quelques autres surprises, bonne découverte à tous.

Jean Philippe Bolle
Eddy Debaisieux
Pierre Laoureux
Conseillers Pédagogiques Numériques FESeC

Les événements

    • Notre visite du Bett Show à Londres: un compte rendu de nos découvertes techno-pédagogiques? Cliquez ici

    • Un colloque organisé par le CRP (Centre de Ressources Pédagogiques de la FWB) «Elearning social, entre présence et distance», le 25 février 2019. Inscriptions ici.

  • Le SETT aura lieu le 25 et le 26 avril prochain à Namur. Les conférences, ateliers thématiques et cafés-causeries de SETT font partie du programme des formations en interréseaux organisées par l’IFC (Institut de la Formation en Cours de Carrière). Pour vous y inscrire, rendez-vous sur le site de l’IFC : IFC Inscriptions – SETT.

Les formations

Une sélection de formations à caractère numérique

Cecafoc

Technofutur:

Quelques piqûres de rappel

Le monde des applications numériques est changeant, il est parfois bon de se pencher sur les découvertes passées pour en connaître les évolutions. Sont-elles devenues gratuites, payantes, limitées ou bien ont-elles disparu?
Pour cette rubrique, nous reprendrons 5 applications issues des premières éditions de DINTIC et nous noterons les évolutions subies en trois ans.

    • Line.do ici est un service Web permettant de créer une chronologie illustrée ou une ligne du temps. (décembre 2015) Le service n’existe plus.
    • http://www.tubechop.com/ le service de montage vidéo en ligne existe toujours mais n’a pas évolué. (novembre 2015) Des alternatives plus efficaces existent comme vibby.com
    • limnu: un TBI en ligne..(février 2016) .. est toujours là mais est devenu payant (5€/mois)
    • Dialoguer avec Einstein ou Jules César, c’est possible avec Dialogus: ici. (mars 2016) Le service rencontre quelques problèmes pour le moment.
  • Phet Colorado: un site avec de nombreuses simulations scientifiques. (octobre 2017) La mine d’or des simulations scientifiques est encore en bon état.

De tout, un peu

    • Du côté des GAFAM:
        • Une app associée à Office 365 vous permet de faire de la gestion scolaire: skooler
        • Une nouvelle version de Google Classroom avec intégration d’un carnet de notes est disponible en version Beta: ici
        • Un tableau reprenant des extensions et des modules complémentaires pour la suite Google Edu: ici
    • Une alternative à Doodle (qui est devenu plus compliqué) : cally
    • Un raccourcisseur de lien URL disposant d’un code d’accès. Idéal pour les escape games: Thinfi
    • Exercez votre esprit critique sur les images: tineye peut vous aider à retrouver l’origine d’une image potentiellement trafiquée.
    • Gérer une flotte d’ipads avec JAMF (spécial projets Ecole Numérique de la Région Wallonne)
    • Vous vous demandez ce qui se cache derrière un jeu sérieux et si l’investissement créatif en vaut la chandelle (pédagogique): Sur les traces de Romulus, jeu sérieux pour un cours de latin et un article qui le décortique…
    • Des ressources intéressantes pour le cours d’histoire? Digital Giza ou une représentation 3d des pyramides de Gizeh ; Chronas, une ligne du temps placée sur la carte du monde, un projet wiki qui regroupe déjà plus de 6000 membres…
  • Les professeurs de sciences sont peut-être en recherche d’un outil pour dessiner réactions moléculaires, connexions synaptiques ou encore division cellulaire. Tout cela est possible est avec Biorender: une petite vidéo de promotion… ici.

Vous voulez changer votre abonnement?
Vous pouvez mettre à jour vos données or vous désinscrire de cette liste.

This email was sent to *|EMAIL|*
why did I get this? unsubscribe from this list update subscription preferences
*|LIST:ADDRESSLINE|*

*|REWARDS|*

Projet EN19: C’est l’occasion d’essayer la programmation !

Lors des éditions EN17 et EN18, les lots 15 et 16 ont été un peu délaissés par les enseignants par manque de connaissances et/ou d’informations sur les réelles possibilités de ce genre d’outils. Il y a pourtant beaucoup de possibilités et de scénarios pédagogiques possibles. Il suffit de faire preuve d’imagination et de créativité. Voici quelques idées d’activités.

La première chose à faire avec les élèves avant de leur mettre des robots dans les mains est de les initier à la logique de programmation (variables, boucles, conditions, …). Le logiciel libre Scratch, qui en est maintenant à sa version 3, est tout indiqué. Il est très simple à utiliser même pour des enfants du primaire car il fonctionne sur le principe de la programmation visuelle, pas besoin de connaître le code informatique. Voici quelques exemples d’exercices réalisés avec Scratch par des élèves du début du secondaire: Diviseurs, densité, carré, attraper des pommes, labyrinthe, loi d’Ohm, cercle trigonométrique

On peut aussi proposer aux élèves de créer des jeux vidéos ou de revisiter des jeux existants. Voici quelques exemples: PacMan, PingPong

Après avoir manipuler et explorer Scratch avec ses élèves, on peut alors travailler en classe avec des robots et/ou la boîte d’extension Makelblock. Le principe est le même qu’avec Scratch car le fonctionnement est aussi basé sur la programmation visuelle. Il s’agira maintenant de proposer aux élèves des parcours basés sur les capteurs et actionneurs des robots. Voici quelques liens et idées intéressants: MakeyMakey, Thymio, Mblock, Makelblock, Arduino, Mindstorme

Ce genre d’outil n’est pas exclusivement réservé aux branches techniques/scientifiques. Avec un peu d’imagination, on peut utiliser scratch pour créer des animations pour les cours de français et d’histoire par exemple. L’interdisciplinarité doit être au centre des projets et ces différents outils peuvent tout à fait convenir car ils mobilisent chez les élèves énormément de compétences différentes ! La pédagogie active, l’essai-erreur et le travail collaboratif seront au centre de votre enseignement si vous utilisez ce genre d’outil.

De la gestion d’un réseau informatique scolaire

Introduction

On ne le voit pas, on ne le sent pas, on ne l’entend pas mais dans une école, il suffit d’une panne, d’un ralentissement ou, pire, de son absence, pour que son nom soit sur toutes les lèvres: je veux parler du wifi, Wireless Ethernet Compatibility Alliance, soit le réseau d’échange de données de l’école qui est raccordé à Internet.

Cet article a pour objet de faire le point sur les différentes possibilités disponibles, sur les incontournables et sur quelques cas d’usage qui sont de notre connaissance.

Lire la suite…

Le pourquoi et le comment du « Selfie »

Les équipes éducatives qui s’engagent dans la rédaction et la conception d’un projet numérique soutenu par la Région Wallonne sont largement incitées à pratiquer le « Selfie » en mode diagnostique mais aussi en mode auto-évaluation.

  1. Le Selfie permet de déterminer les forces et les faiblesses numériques des équipes ainsi que de déterminer les axes de travail. C’est un outil standardisé basé sur un référentiel de compétences numériques appelé DIGCOMP.  Il est traduit dans les langues officielles de l’Union Européenne et permet de connaitre le degré d’aisance numérique de votre école. Tout est fait pour que les équipes éducatives puissent réaliser ce « selfie » dans les meilleures conditions.

    SELFIE regroupe, de manière anonyme, l’avis des élèves, des enseignants et de l’équipe de direction sur la manière dont les technologies sont utilisées au sein de leur école ou de leur établissement, au moyen de courtes questions et déclarations et d’une simple échelle de Likert numérotée de 1 à 5. Les déclarations concernent des domaines tels que la direction, l’infrastructure, la formation des enseignants et les compétences numériques des élèves.

    Pour plus d’informations, consultez le site dédié au selfie : ici
  2. Les compétences du 21ème siècle et le DIGCOMP? Un autre article de DINTIC  traitant de ce sujet se trouve ici. En résumé, le DigCompEdu est une traduction éducative du référentiel numérique européen destiné à tous les citoyens. Que doivent pouvoir faire les citoyens du 21ème siècle est la question centrale de tout ce travail. Il utilise d’ailleurs une métaphore très parlante: Apprendre à nager dans l’Océan numérique.
  3. Consultez le guide de l’utilisateur
1 2