Le compagnon idéal du Smartphone ?

Les statistiques le confirment à chaque fois, le smartphone ou ordiphone est dans la poche de près de la totalité (95,6%) des adolescents (Enquête Reform de 2016). Le confinement et le recours à un enseignement et un apprentissage à distance à révélé dans certains cas la grande difficulté de combiner travail scolaire digitalisé et l’usage du smartphone. La grandeur de l’écran, l’usage des applications adhoc différentes des services accessibles depuis un navigateur web, l’usage exclusif d’un clavier virtuel ne rendent pas la vie très facile à l’élève n’ayant que comme seul appareil numérique ce smartphone.

Néanmoins, il existe un petit appareil complémentaire qui peut faciliter le travail notamment la rédaction de textes plus longs qu’un SMS….. le clavier physique connecté par Bluetooth.

Ce type d’appareil peut se connecter à trois « appareils » différents, il possède une gouttière qui maintient le smartphone ou la tablette en bonne position et il possède tous les attributs d’un clavier d’ordinateur de bureau. Certains modèles plus récents possèdent même un pavé numérique et/ou un pavé tactile.

La touche Tab permet la navigation dans les applications de l’appareil et la touche Enter permet de sélectionner l’icône sélectionnée. Que demander de plus pour une expérience facilitée?

Le prix de ces appareils selon les marques, oscille entre 40 et 100€. Le mot clé pour le trouver dans les magasins est « clavier bluetooth ». Les marques les plus connues sont Logitech, Microsoft et Xiaomi.

Ressources Teams et Onenote

Un conseil de classe a distance

Nos recommandations

Télécharger le document: ici

Consultez le diaporama commenté : ici

S’inscrire à une séance en ligne  « Questions / réponses »: ici

Aide mémoire du participant

Télécharger le document: ici

Tutoriels Zoom.us

Les solutions de vidéo-conférence comparées

Télécharger le fichier: ici

Formations dintic

L’agenda des webinaires

Inscriptions: Ici

Les supports de nos webinaires

Classroom, Teams et Edmodo

Créer un calendrier ephémeride pour une classe

Avoir une vue synthétique générale des activités d’une classe est essentiel. Ce n’est déjà pas chose facile en temps normal mais en cas d’éloignement physique comme nous le vivons maintenant c’est d’autant plus compliqué. Comment faire pour obtenir un dosage correct du travail attribué aux élèves?  Un calendrier partagé reprenant les travaux et devoirs s’impose donc mais la question numérique est comment fait-on et sait-on le faire avec le système dont dispose l’école.

La réponse n’est pas simple. Dans le monde idéal, il faudrait que dès qu’un travail est programmé par un enseignant, celui-ci soit inscrit au calendrier de la classe consultable par les élèves, les parents et les professeurs.

Entre l’automatisation pure et dure et le travail manuel, différentes solutions existent que nous allons passer en revue: Lire la suite…

Scénario avec video-conférence

Modèles de scénarisation intégrant la vidéo conférence (VC).

Modèle N°1:

  • Une ou plusieurs vidéos informatives pour apporter du contenu est mise à la disposition des élèves
  • Quelques exercices en ligne pour la vérification de la compréhension.
  • Une séance de question / réponse plus informelle pour clôturer en utilisant la VC.
  • Un test formatif peut clôturer la séquence

Modèle N°2

  • Invitation à un cours live (vient qui peut et qui veut) (VC)
  • Cours live avec support PPT ou autres supports multimédias.
  • Mise à disposition de la vidéo du cours via la plateforme ou une chaîne vidéo de type youtube ou sur un site dédié. (Pas besoin de montage spécifique)
  • Invitation à une séance de questions / réponses pour tous. (VC)

Modèle N°3 Scénario de webinaire. Idéal pour une explication technique.

  • Un cours ex-cathedra est donné, en vidéo. Séquence où l’on filme le professeur ou le professeur parle en voix off sur un diaporama.
  • Les participants n’ont pas la parole.
  • Chat pour permettre de poser des questions et réponse personnalisée en direct par l’intervenant.
  • Moments de rétroaction live en fin de séquence. Ouverture des micros.

Modèle N°4 Synchrone / Asynchrone en hybridation

Temps 1 – Synchrone – En visioconférence – Des consignes
  • L’objet de ce temps est de communiquer les consignes de travail à l’ensemble des élèves ainsi que les contenus des 3 autres temps. Ce temps ne dépasse généralement pas 30 à 40 minutes. Il peut parfois n’être que d’une dizaine de minutes. Le rendez-vous se fait à un moment déterminé, par exemple en fonction de l’horaire d’avant le confinement.
Temps 2 – Asynchrone : réalisation individuelle de la tâche et accompagnement en ligne
  • L’objet de ce temps est consacré à la réalisation de la tâche d’apprentissage et à un ou des moments pendant lesquels les élèves pourront vous contacter pour avoir de l’aide. Ce temps de réalisation de la tâche doit être calibré (une à deux fois 50′, par exemple en fonction de l’horaire d’avant le confinement). Les modalités d’accès aux échanges en direct avec l’enseignant sont communiquées préalablement
  • L’enseignant est disponible en visioconférence pour lever des difficultés d’ordre pédagogique ou technique. Les élèves se rendent spontanément à l’adresse de la visioconférence et attendent leur tour dans un dispositif de salle d’attente comme dans Zoom ou par la prise de RDV dans un agenda partagé
Temps 3 – Synchrone ou asynchrone : Dispositif d’évaluation de la qualité des apprentissages
  • Ce temps n’est pas nécessairement consécutif du temps 2, mais il marque formellement la fin du temps d’apprentissage. Ce temps donnera, en plus de l’évaluation des productions, des renseignements précieux pour le temps 4. Pour l’enseignant, l’exercice permet souvent d’ajuster les paramètres de la tâche proposée au temps 1.
  • En complément de la production communiquée par les élèves, ce dispositif permet de vérifier si les intentions d’apprentissage couvertes par la production sont rencontrées. Au-delà de la qualité même de la production réalisée, cette vérification peut porter sur des savoirs factuels on fonctionnels, sur des savoir-faire, sur la conceptualisation…
  • Ce temps est généralement court (une dizaine de minutes) et il gagne à être synchrone puisque dans ce cas, l’enseignant peut vérifier que chaque élève répond personnellement aux questions
  • L’enseignant est disponible en visioconférence pour lever des difficultés d’ordre pédagogique ou technique. Les élèves se rendent spontanément à l’adresse de la visioconférence et attendent leur tour dans un dispositif de salle d’attente comme dans Zoom ou par la prise de RDV dans un agenda partagé
Temps 4 – Synchrone : structuration des apprentissages – remédiation – consolidation – dépassement
  • Ce temps est généralement consécutif au temps 3.
  • Ce temps est consacré à la structuration des savoirs et/ou des savoir-faire et/ou des compétences visés par l’apprentissage. Ce temps n’excède pas 45 minutes. Il ne se limite pas à une correction collective des productions réalisées, mais il se focalise sur ce qui a été appris et dans quel(s) contextes le réinvestissement de ces apprentissages sera attendu. Il met en évidence les points forts, là où les élèves ont été les plus efficaces et les points faibles, là où des difficultés ont été rencontrées et les stratégies à mettre en place pour éviter ces difficultés à l’avenir. En fonction de la qualité des acquis renseignée tant par la production que le dispositif d’évaluation, le contenu de ce temps 4 permettra de cibler des apprentissages pour lesquels des difficultés ont été rencontrées ou permettra du dépassement.

 

Les plateformes scolaires en temps de confinement

Le temps est peut être venu de songer à installer une solution intégrée d’aide à l’enseignement à distance, une classe virtuelle et un système de gestion des contenus.

Deux offres concurrentes se disputent ce marché depuis quelques années et ressortent leurs arguments depuis le déclenchement du confinement et du recours au télé travail généralisé. Il s’agit des solutions de Microsoft 365 et de sa solution Teams et de Google et de sa solution Classroom dans Gsuite pour éducation.

La mise en œuvre de l’une ou l’autre de ces solutions est gratuite pour les écoles et peut se mettre en place en une quinzaine de jours. Voir notre article DINTIC ici.

Dans les deux cas, une fois l’installation terminée, votre école disposera

  • d’adresses courriels pour tous les acteurs de l’école (élèves, professeurs, direction…)
  • d’espace de stockage illimité sur le « cloud »
  • une solution de gestion des travaux d’élèves indépendante des courriels (Teams ou Classroom)
  • de services bureautique en ligne (traitement de texte, tableur, diaporama, créateur de site web, gestionnaire de vidéos…….)


Depuis le début de cette année scolaire, Infodidac et le SEGEC proposent la solution Itslearning. La suggestion précédente n’est en aucun cas contradictoire. En effet, il y a une large complémentarité entre Microsoft 365, Gsuite et Itslearning qui pourrait devenir à terme le véritable LMS (Learning Mangement System) de votre école.

N’oubliez pas non plus les possibilités plus artisanales comme Edmodo ou Padlet suggérées dans notre dernier article ici.
Pour plus d’information sur l’ensemble des solutions, vous pouvez consulter notre article Dintic ici ou nous contacter ici.

1 2